Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

SAINTE-COLOMBE-EN-BRUILHOIS.  

La LGV continue à faire polémique

Une salle comble pur cette réunion. (PHOTO SYLVIANE GOUDENHOOFT)
Une salle comble pur cette réunion. (PHOTO SYLVIANE GOUDENHOOFT)

C'est dans une salle des fêtes comble (400 personnes) que l'association Très Grande Vigilance du Bruilhois et de l'Agenais a tenu sa grande réunion d'information, jeudi 25 mars. « Un succès qui prouve que la population est en attente d'informations et manque cruellement de renseignements que les autorités ne semblent pas vouloir ou pouvoir donner ! », expliquent les organisateurs.

De nombreux intervenants

De nombreux intervenants, très motivés, se sont attachés à démontrer que le projet pharaonique de ligne ferroviaire à grande vitesse se caractérisait par son inutilité, par son gâchis environnemental, et surtout par un coût exponentiel qui va endetter le contribuable local pour cinquante ans.

D'autres ont évoqué le manque de démocratie dans les décisions prises par Réseau Ferré de France ou encore son opacité.

Le financement du projet au niveau de l'Etat, de la région, des collectivités locales et du secteur privé a été chiffré précisément.

Enfin, il a été émis un avis défavorable sur la manière dont a été décidée l'implantation d'une zone économique de plus de 200 hectares à Sainte-Colombe-en-Bruilhois, prévue dans le projet de Plan local d'urbanisme décidé sans débat ni concertation avec leurs habitants. Néanmoins, une lueur d'espoir subsiste avec la Communauté de communes de Laplume qui accepte de recevoir les arguments de l'association TGV du Bruilhois et de l'Agenais, laissant peut-être entrevoir une vraie concertation demandée à cor et à cri par les habitants de cette zone.

La même démarche, pour une meilleure communication, est entreprise vers la municipalité de Sainte-Colombe-en-Bruilhois qui s'apprête à voter le PLU et vers la CAA.

MM. Saint-Martin et Daros, conseillers généraux, ont exprimé leur opposition à la ligne nouvelle. M. Veyret a retracé l'historique du projet LGV et déploré le choix d'une gare rive gauche qui va vider le centre-ville d'Agen de sa substance. MM. Péré et Bédouret, Mme Cassou, présidente de la Coordination associative de vigilance LGV ; M. D'Huyvetter (TGV en Albret) ont largement soutenu les intervenants : MM. Lacave (Sepanlog), Legros (Amis de la Terre) ; Lijonnas et Perot (Association de sauvegarde des Landes de Gascogne).

Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de lgv.sabstenir.over-blog.com
  • Le blog de lgv.sabstenir.over-blog.com
  • : Pour rappeler que, même si matériellement la ligne ne passe pas à proximité de tout le monde,chacun devra quand même payer ce projet ruineux et dévastateur... N'oubliez pas d'écouter la musique en cliquant sur le petit encart de chaque article.
  • Contact

Recherche