Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2010 6 15 /05 /mai /2010 11:01

Une alerte Google me conduit vers un communiqué du collectif USV, relatant

les deux réunions organisées par les préfets de la Haute Garonne et du Tarn et Garonne, dans le cadre de la concertation sur la future ligne LGV Toulouse-Bordeaux .

En clair et si j’ai bien tout compris, RFF ne tient pas compte de ces propositions.

Que devons nous nous poser comme questions?

- Est-ce que RFF est le donneur d’ordre?

Pas que je sache, RFF est l’exécutant.

- Alors qui est le donneur d’ordre?

Celui qui paie et qui dicte « peut être » un peu le tracé non?

- Pourquoi nous battons nous et…contre qui?

-Est-ce que l’on accepte cette LGV avec tout ce que cela comporte comme gaspillage d’argent public?

-Est-ce que l’on accepte cette LGV pour balafrer gravement nos campagnes à jamais exposées à une pollution sonore et visuelle.

-Est-ce que l’on accepte cette LGV à une seule condition, que l’on puisse repousser le tracé au plus prés d’autres nuisances, c’est-à-dire prés de l’autoroute? Mais que fait-on des personnes déjà condamnées à vivre avec les nuisances autoroutières qui leur ont été imposées, tout en sachant que les nuisances irons bien au-delà du fuseau d’un km, lorsque le tracé sera décidé, si un jour il l’est effectivement. Rien ne sera changer au fait que nous devrons malgré tout… TOUS ouvrir le portefeuille.

Son impact sur nos finances et sur notre environnement est si important qu’il conditionne notre avenir et NOUS CONCERNE TOUS.
Nous l’avons déjà dit, cette « modernité », NOUS N’EN VOULONS PAS , où que soit et quel que soit le tracé choisi, même si nous devons nous faire traiter de « dernière réserve d’indiens à qui on lance des cacahuètes… » dixit un argument politique lors de la dernière campagne électorale… (c’est vrai, nous ne l’avons pas avalé).

Les allusions avilissantes à notre mode de vie, semble être devenu le cafouillage de parade contre les citoyens opposés, serait-ce le manque d‘argumentation?.

Il suffit de venir une fois dans « nos retranchements » pour admirer la somptuosité de nos paysages. C’est là que nous prenons conscience de l’évidente différence culturelle qui nous oppose à ceux qui méprisent la région telle qu’elle est.

Ce projet est un projet politique qui ne répond pas, quoique l’on veuille nous faire croire, aux souhaits d’une population qui n’a pas besoin d’une LGV pour se déplacer dans sa région. Ne nous laissons pas manipuler, ne nous laissons pas berner.

Les engagement financiers sont trop importants pour être allégoriques : les analyses, les enjeux, la situation géographique, les hommes sont des facteurs essentiels pour des études sérieuses … des facteurs, qu’une LGV ne pourra guère transformer.

Nous sommes tous habitants d’un même département, d’une même région, d’un même pays, contribuables donc solidaires parce que les projets LGV fleurissent dans toute la France, mais le printemps reste tardif, les bourgeons peuvent encore geler… Restons vigilants et unis.             DSCF1911--2---HDTV--720----HDTV--720--.gif

 

 

Allez donc voir l’article « Malvy nous encourage » sur le blog « La brochure »

link 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

TEG82 16/05/2010 11:33


Bonjour,
Outre le déménagement de territoires que les LGV occasionnent au bénéfice des grandes métropoles et surtout capitales régionales au détriment des petites villes et zones rurales, les LGV assèchent
les autres modes de transport ferroviaires concurrents tels les grandes lignes comme celle de Paris Orléans Limoges Toulouse. Certains diront que ce n'est pas vrai et que les autres modes sont
complémentaires. Deux éléments factuels viennent contrer cette allégation – la SNCF sous prétexte de non rentabilité opère des suppressions d’arrêts grandes lignes (cf. gares de Montauban,
Caussade, Gourdon et Souillac suppression de 15 arrêts) pour permettre des rabattements d’usager sur les gares TGV actuelles ou futures telles Montauban et Limoges – nécessaire arbitrage financier,
les investissements massifs qui sont faits pour la LGV se feront au détriment des autres modes ferroviaires tels que le fret et le transport de proximité et autres grandes lignes. Si nous ignorons
ce dernier point et que les autres investissements se font tout de même ce sera alors considérer que la dette, principalement celle des collectivités territoriales et au premier rang les régions,
est extensible à l’infini. Un élément récent vient nous rappeler que nous devons être prudent (cf. la Grèce, suivie par le Portugal, l’Espagne et bientôt la France) et nous engage à limiter cette
dette. On ira ensuite expliquer au citoyen qu’il faut faire ce projet dispendieux et ruineux dont le retour sur investissement est douteux et parallèlement mettre en place un plan d’austérité … Non
ce n’est pas sérieux … ou bien les décideurs sont fous ou cyniques


Présentation

  • : Le blog de lgv.sabstenir.over-blog.com
  • Le blog de lgv.sabstenir.over-blog.com
  • : Pour rappeler que, même si matériellement la ligne ne passe pas à proximité de tout le monde,chacun devra quand même payer ce projet ruineux et dévastateur... N'oubliez pas d'écouter la musique en cliquant sur le petit encart de chaque article.
  • Contact

Recherche