Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 22:12

Une réunion-débat organisée par le Collectif Val de Garonne Lomagne, à eu lieu mardi 10 mai 2011 à la salle de la mairie de Pompignan.

Le Thème: A quoi servirait la LGV?

Ci dessous un compte rendu de cette réunion.

 

 

 

IMG 9296

 

Dans le secteur, le principe « non à la LGV, oui aux lignes existantes » avait été présenté à partir de divers diaporamas dans trois communes. A Grisolles, Ivan Jacquemard avait proposé d’inscrire la LGV dans l’histoire de la SNCF, puis de RFF. A Lacourt Saint Pierre les amis du Lot et Garonne avait apporté leur grande connaissance du dossier. A Campsas, le diaporama était celui du Collectif puis à Pompignan, Manuel Clemente ayant travaillé à sa façon, a présenté le sien. De l’expérience il ressort pour certains observateurs que celui présenté à Campsas (réalisé par Pascal Martin) est plus vif, plus tranchant et plus direct. Il a l’avantage de se dérouler en mettant face à face les arguments de RFF et ceux que nous défendons. En même temps, Manuel, a ajouté la question du PPP, a apporté des informations peu connues : la commune de Commentry, pour que le train puisse s’arrêter, doit payer jusqu’à 450 mille euros ! Voilà une phrase saignante qui vaut bien des discours. C’est un constat que je me fais à moi-même : comment condenser l’information pour susciter l’intérêt ? Je vais essayer de mettre à l’épreuve cette idée pour la suite de ce compte-rendu sous la forme question, réponse.

1 )Quand l’asso des élus du Lot et Garonne va-t-elle avoir l’étude indépendante ?

En décembre, un temps un peu long pour être plus fiable.

N’est-ce pas trop tard ?

Non, vu que le débat sur l’utilité publique du projet c’est en 2013.

2 ) Que fait l’asso des élus des 31 communes ?

Réponse : Ils ont claqué la porte au dernier COTER.

3 ) Quel est cet éventuel financement communal pour la LGV évoqué dans une réunion d’officiels à Campsas ?

Un participant à cette réunion indiqua : si des personnes qui pourraient être expropriées veulent prendre le risque de rester près de la voie ferrée trois ans, il s’agirait de les aider financièrement.

4 ) Quels sont les collectivités qui paient Bordeaux-Tours en Midi-Pyrénées, à ce jour ?

Conseil régional, Conseil général du 31, Communauté Urbaine de Toulouse, Conseil général du Gers, Communauté d’agglomération de Montauban, communauté des communes de Pamiers. (La liste des 15 qui refusent de payer serait trop longue).

5 ) Les avantages du Partenariat Public privé ?

Les bénéfices financiers seront pour Vinci et les pertes pour les collectivités publiques.

6 ) Comment Vinci va se payer ?

En encaissant les péages dont le prix est inclus dans le prix du billet (il représenterait 30% du prix sur LGV alors qu’il est bien moindre sur les autres lignes).

7 ) Bordeaux-Tours étant sur l’axe atlantique qui va en Espagne n’est-il pas finalement utile ?

Si la LGV Bordeaux-Tours est utile pour aller en Espagne, alors il faudrait la LGV Bordeaux-Hendaye et comme elle a un tronc commune avec Bordeaux-Toulouse comment se priver de Bordeaux-Toulouse ? C’est GPSO qui a lié tous les dossiers, donc Bordeaux-Toulouse étant inutile, dans l’état, Bordeaux-Tours l’est tout autant.

8 ) Et la concurrence de l’avion ?

La LGV concurrence l’avion sur les vols intérieurs qui représentent la plus petite partie du trafic aérien voyageur. De toute façon les compagnies aériennes réagissent et baissent les prix en réduisant leurs coûts, alors que le prix du billet TGV sur LGV ne peut qu’augmenter.

9 ) Pourquoi un contrat de 50 ans pour Bordeaux-Tours ?

Au bout de 30 ans il faut entamer d’importantes rénovations d’une ligne qui s’use vite, donc après 50 ans, RFF récupère la ligne mais dans quel état ? Le contrat de concession dit qu’elle doit être comme neuve mais qui peut le croire ?

10 ) Et les transports en général ?

La déqualification de la ligne POLT c'est pour la consacrer au fret avec l'hypothétique Traversée Centrale des Pyrénées afin de transporter les marchandises du Maroc à Amsterdam.

11 ) Et quelles actions vous préconisez ?

Nous ne comptons plus les débats, tracts, journaux, affiches que nous avons organisés mais nous observons l’évolution des partis politiques : Europe Ecologie qui finit par voter contre la convention Bordeaux-Tours, le Front de Gauche qui évolue jusqu’à s’abstenir, le Conseil général du Tarn-et-Garonne qui accepte d’être cohérent en ne votant pas Bordeaux-Tours par souci de la défense des futurs riverains… Nos blogs sont lus largement en Midi-Pyrénées car les lecteurs savent que nous ne faisons pas une fixation sur la seule question du tracé ainsi ils ont contribué a un numéro spécial de L’Express, sur Toulouse, en octobre 2010 qui a ouvert les yeux de pas mal de monde.

 

Sur la ligne on se fatigue à lutter, mais quand on découvre qu’en Midi-Pyrénées, 15 collectivités et non des moindres refusent de payer pour le moment, on se dit que c’est non seulement le tracé de RFF sur Pompignan qui est revenu à la case départ, mais le projet lui-même qui doit changer de voie, et se tourner vers les magnifiques lignes historiques qui ont tant à nous donner encore.

11-05-2010 Jean-Paul Damaggio

 

P.S. Nous remercions la mairie de Pompignan pour son accueil rapide et efficace, ainsi que les deux quotidiens départementaux qui ont annoncé la réunion. Nos remerciements vont à l’organisateur qui a souhaité apporter sa pierre à l’édifice et qui a prouvé qu’à une personne, on peut permettre une rencontre remuant nos méninges. Merci aussi à tous ceux qui apportent pour les uns un projecteur, pour les autres des affiches, pour les troisièmes leurs idées. Une réunion c'est la conjonction de beaucoup de volontés. En plus des membres du collectif nous avons noté la présence de deux membres de TEG 82, de TGV en Albret et de l’USV.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lgv.sabstenir.over-blog.com
  • Le blog de lgv.sabstenir.over-blog.com
  • : Pour rappeler que, même si matériellement la ligne ne passe pas à proximité de tout le monde,chacun devra quand même payer ce projet ruineux et dévastateur... N'oubliez pas d'écouter la musique en cliquant sur le petit encart de chaque article.
  • Contact

Recherche