Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 21:25

Conclusions sans mystère rendues hier à la préfecture de Gironde.

Le comité de pilotage des Grands projets du Sud-ouest (Copil) a défini le couloir de 1000 mètres où devrait passer la future ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse et Bordeaux Hendaye.

Ces deux nouvelles lignes à grande vitesse Toulouse-Bordeaux et Bordeaux-Hendaye coûteraient environ 10 milliards d'euros (évaluation 2009)

En ce qui nous concerne, c'est à dire Midi Pyrénées, les collectivités sont sollicitées pour le financement de la  ligne Tours-Bordeaux.

L'inquiétude pourrait avoir changé de quai...

Martin Malvy dit: "Nous avons dit oui et même voté dans nos assemblées cette participation, mais nous voulons être certains avant de signer la convention financière que Bordeaux Toulouse se fera bien demain en 3 h et non en 4h15...."

 

De nombreuses associations anti LGV, dont on parle peu dans les journaux du Tarn et Garonne, argumentent depuis longtemps sur le coût faramineux de ce projet. Et qui devra payer? A combien se monte la facture ? Quand vont avoir lieu les premiers versements ? Dans quelle proportion ?

En Tarn et Garonne, le coût n'est que rarement abordé, on préfère se battre pour un passage de la ligne plus au nord, ou plus au sud, ou plus à l'est, plus à l'ouest ... pour ne pas informer la population sur le sujet qui fâche: le financement.

Au lendemain de la conclusion du Copil, les réactions de nos politiques sont surprenantes... quoique...

Jean Michel Baylet : "Je redis aujourd'hui que la concertation n'a pas été menée dans de bonnes conditions..."

Martin Malvy outre le fait qu'il "risque" de bloquer sa participation financière du Tours-Bordeaux...veut éviter au maximum les zones habitées, peu importe si les habitants voisins de la ligne seront à jamais comdamnés à vivre avec toutes les nuisances sonores et visuelles.helico-de-chasse-RFF Il dit également "Il faut aussi limiter l'impact du passage du tracé au niveau d'Auvillar avec la réalisation d'un tunnel sous Gaches..." Gaches? et pourquoi Gaches plus que  les habitants des autres villages?...

Il y a également les verts de Midi Pyrénées qui critiquent aujourd'hui le tracé (Tiens ils se réveillent ceux là!), ils dénoncent un manque de concertation eux aussi et ils réalisent que le tronçon Bordeaux -Toulouse est un projet coûteux ."En 2006, dit le communiqué, on parlait de 3 milliards d'euros pour le tronçon Bordeaux-Toulouse. Aujourd'hui, cette somme ne cesse d'être revue à la hausse".

 

Diriger se traduit souvent par le fait de penser avoir raison ... peu importe si c'est contre l'opinion générale. Ce projet en est la meilleure illustration.

 

 

L'action populaire reste un moyen trés efficace pour faire plier les donneurs d'ordre.

 

RV le Mardi 8 Juin à Grisolles à 20h30 

Espace Socio Culturel

Pour une réunion d'information - Débat.

Avec Jean Paul Damagio auteur du livre: Ils disent Non à la Ligne Grande Vitesse Toulouse-Bordeaux

        Bernard Faucon Lambert Copresident de l'association d'élus ALTernative, Lot et Garonne.

 

Ces réunions débat sont trés interessants et enrichissants de par les intervenants de qualité et également de par les échanges qu'elles suscitent. Pour preuve la réunion de Casteljaloux du 27 mai qui a rassemblé quelques 500 personnes venus de toute part se renseigner et s'exprimer. Débat trés interessant , fort bien animé et parfaitement organisé.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

letempsdevivre 02/06/2010 09:30


J'imagine que si la LGV vait dû passer chez lui, JB aurait aussi demandé un tunnel. Les autres ... ne sont que des détails ...


Présentation

  • : Le blog de lgv.sabstenir.over-blog.com
  • Le blog de lgv.sabstenir.over-blog.com
  • : Pour rappeler que, même si matériellement la ligne ne passe pas à proximité de tout le monde,chacun devra quand même payer ce projet ruineux et dévastateur... N'oubliez pas d'écouter la musique en cliquant sur le petit encart de chaque article.
  • Contact

Recherche